Hors les murs

MOJO

UNE INSTALLATION DE FRANZISKA FURTER
SOUS LE CÈDRE JOUXTANT LE THÉÂTRE BENNO BESSON

« Dans Mojo, de 2012, la densification se poursuit par une accumulation d’objets qui, pris individuellement, sont destinés à un usage spirituel et religieux. Comme le révèle le titre, Franziska Furter récolte un grand nombre de mojo, de capteurs de rêves et de carillons à vent pour les suspendre serrés les uns contre les autres. Le mojo est d’abord un hybride historique et culturel, généralement une amulette ou un porte-bonheur, importé d’Afrique occidentale en Amérique avec la traite coloniale atlantique. Ici, comme les fanions dans Rift, le mojo est repositionné hors du système de référence ordinaire et – par-delà les déplacements de contexte de Duchamp – soumis à une réévaluation formelle sans pour autant dissimuler complètement ce qui le rattache à la culture du quotidien. Le bonheur se laisserait-il amasser au moyen d’une collection de talismans ? »

(Nico Anklam, tiré de : « Des territoires illimités sur des cartes ouvertes » dans Franziska Furter, Christoph Merian Verlag-L’APAGE, à paraître en avril 2017)

Adresse
Sous le cèdre jouxtant
le Théâtre Benno Besson
Date
Du 28 janvier au 2 avril 2017
Nous suivre sur les réseaux sociaux  
Ville d'Yverdon-les-Bains
   
   
2013 - d&DA: so2design.ch